Accueil | English
truite mouchetée pêchée sur les territoires de la pourvoirie Tunilik

brochets, saumons, ouananiche et arctique de lac pêchés à la pourvoirie


les prises du jour tel que le brochet et la truite sont dégustées sur place
 

Pêche, truites, brochets, ouananiches et arctique de lac

La pêche, sport de contact avec la nature, en est sans aucun doute un des plus relaxants et enrichissants qui soit. Ceux qui recherchent un contact étroit avec la nature, qui appelle le calme et la tranquillité, seront ravis de trouver à la pourvoirie Aventure Tunilik de quoi satisfaire leur besoin de paix tout en éprouvant les joies de la pêche.

Un sport de contact… avec la nature
Nos cours d'eau sont riches en poisson et les paysages qui les entourent ajoutent au plaisir du sport, tout en vous permettant de vous immerger dans une nature intouchée par la civilisation. À l'occasion d'un séjour de chasse ou d'une randonnée nature, profitez de votre passage chez nous pour taquiner l'abondant poisson et faire quelquesprises qui vous raviront. Puis, le soir venu, vous pourrez déguster vos prises du plus frais des poissons, cuits sur un vrai feu de bois, installés tels les premiers explorateurs de ce pays, au bord d'un de ces cours d'eau millénaires.
De vraies histoires de pêche

Nos hébergements, auberges et camps satellites sont situés sur les bords de cours d'eau, à proximité de lacs et de rivières qui abritent de potentielles quantités de prises pour vous. Et quelles prises ! Certains sites gardent une ou plusieurs espèces de poissons telles la truite grise (touladi et appelée christivomer en France), la truite mouchetée, le grand brochet du nord et la légendaire ouananiche. Il arrive qu'on y trouve aussi l'omble de l'Arctique de lac (Artic Char). Et si vous avez la chance du pêcheur et que les conditions idéales sont réunies, vous pourrez même accrocher à votre hameçon de gros spécimens.

Mais la pêche est avant tout un sport de hasard et de circonstances, pas une mécanique bien rodée. Il peut arriver que la nature soit moins généreuse et que certaines conditions climatiques ne vous soient pas favorables. Gardez alors à l'esprit que l'incertitude est le sel même de l'aventure et c'est ce qui fait le piquant de l'entreprise. Si vous ne réussissez cette fois, cela vous donnera une bonne raison de revenir une autre fois !

Quelques questions techniques et écologiques

Chaque prise excédant la limite permise dans sa catégorie doit immédiatement être remise à l'eau, en prenant les précautions nécessaires pour la survie de l'animal gracié. Une fois la limite permise atteinte, vous devrez ébarber le dardillon de vos hameçons. Il est important que vous soyez conscient du fait que l'écosystème du Grand Nord québécois est fragile. Les gros spécimens que vous capturez sont pour la plupart, très vieux. En les relâchant adéquatement, vous participez au renouvellement de l'espèce et vous assurez aux futurs pêcheurs une belle qualité de pêche pour des années à venir.

Dates de la saison de pêche
Pêche : du 15 août au 30 septembre
Pour la période du 7 au 30 septembre, la remise à l'eau est obligatoire.